Jenny Jénie lit #2

Jenny Jénie lit #2

Parce que lorsque l’on écrit des romans, on aime forcément les mots, non ?

Gilles Legardinier, l’auteur de « Demain j’arrête » expliquait dans une interview qu’il ne lisait pas. Surprise ?!

Personnellement, je lis parce que j’aime ça. Jenny Jénie lit #1 par plaisir. Je lis parce que je rencontre de beaux univers et des pépites.

Alors, quand on écrit des romans fantastiques, comme j’aime le faire, on lit du fantastique. Dans mon boudoir d’écriture, je laisse Ma littérature imaginaire se promener au gré de ses envies.

Et quand on écrit pour la jeunesse, comme Sensiblo 77 ou Littérature sans frontières & Loup blanc, on lit de la jeunesse et on trébuche en plongeant le nez dans de l’or.

C’est aussi simple que ça : j’écris et je lis.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s