Portrait d’artistes ° ClemLittleWorld

Clémentine, styliste et infographiste

en 20 questions

@clemlittleworld

@clemlittleworld_illustration

Aller sur le compte de Clémentine, c’est comme venir chercher sa dose de bonne humeur. C’est la maman trop chouette, la nana trop sympa qui répond à vos questions, qui vous parle sans fard et qui parle vrai, c’est la styliste douée qui a de l’or au bout du fil.

Parce que Clémentine est styliste et infographiste de formation, et lorsque vous posez un pied dans son univers, vous la découvrez folle de vintage, capable de relooker de vieilles pièces et de les porter avec élégance. Elle vous embarque dans son amour de Disney et de la chine. Mais c’est aussi une amoureuse des motifs et qui en crée de très jolis. Dessinatrice douée (ambidextre, s’il-vous-plaît), elle réalise de très jolis portraits.

En somme, c’est une artiste complète qui a un éventail des possibles entre les mains. Je savoure son univers depuis quelques temps. Vous aussi, laissez-vous embarquer dans le petit monde de Clémentine.

 

  • Quel est ton plus grand rêve d’enfant ? Avoir des pouvoirs magiques ? Non, blague à part, mon plus grand rêve était de vivre du dessin et je crois que c’est ce que je fais depuis quelques années déjà.
  • Ce côté artistique t’a-t-il été influencé par ton entourage ? une rencontre ? Ma grand-mère nous a enseigné mon frère, ma soeur et moi la peinture. Même si, tous les trois, nous préférons aujourd’hui l’illustration, je pense que cela m’a aidée à découvrir cette passion du dessin.   11
  • Comment travailles-tu ?  L’année dernière j’avais des clients qui déterminaient leur journée de travail avec moi. C’était assez simple. Je recevais le matin un brief et rendais mes dessins le soir. A la rentrée je vais travailler différemment.
    On me proposera des missions avec une deadline et ce sera à moi de m’organiser. Je préfère cette liberté car j’aime travailler selon mes horaires qui sont parfois décalés. Si à la fin de la journée je n’ai pas envie d’arrêter de travailler, je pourrais ainsi continuer. Inversement, si j’ai fini le projet plus tôt parce que j’ai énormément travaillé sur plusieurs jours, je pourrais prendre une journée de pause. J’aime gérer moi-même mon temps.
  • Qu’est-ce qui t’inspire ? Les fleurs et la nature m’inspirent beaucoup. J’ai la chance d’avoir un jardin et de pouvoir y créer ma propre inspiration pour mes motifs. Mon jardin est devenu un lieu d’expérimentation. Il n’est pas parfait mais je m’y sens bien et j’ai de jolies fleurs pour me servir de modèle.
  • Penses-tu avoir confiance en toi ? Et non, malheureusement, je ne suis pas un modèle de confiance en moi. Je remets tous les jours mon travail en question et je suis très dure avec moi.
  • Qu’est-ce qui te donne confiance en toi ? Ce-qui peut m’aider à prendre confiance, c’est le retour de mes clients ou des gens en général sur mon travail. Je pense ne jamais avoir déçu quelqu’un et c’est très important pour moi.
  • Quels sont tes artistes (peintres ou autre) préférés ? Ceux qui t’ont influencée ? J’étais et resterais une grande fan de Karl Lagerfeld. Cet homme réussissait à faire, avec un simple marqueur et trois traits, une illustration magnifique. J’ai aussi toujours admiré son personnage, sa confiance en soi et son élégance.
    Dans un autre registre je suis une grande fan de l’illustratrice Mary Blair qui a longtemps travaillé sur des projets Disney, comme Alice au pays des merveilles ou Peter pan. J’aime son univers féérique et coloré. J’aime aussi les libertés qu’elle a prise sur les proportions et la réalité.              16
  • Avec quels outils préfères-tu travailler ? Malheureusement, pour le côté pratique, je suis obligée de travailler numériquement. Grâce à l’ipad pro aujourd’hui on peut réaliser de très belles illustrations. On peut dessiner directement sur l’écran tout en choisissant son médium (crayon, effet peinture, stylo…) Cet outil permet aussi l’entrainement. On peut effacer et recommencer à l’infini.
  • Si tu devais définir en 3 mots la clé de ton réussite ? Il y a deux choses pour moi qui aident à la réussite d’une personne. Il faut savoir s’écouter et ne pas se mentir. Aujourd’hui je connais mes forces et mes faiblesses et je crois que cela m’aide beaucoup à progresser dans mon travail.
  • Si tu étais un animal (le plus proche de ton caractère), lequel serais-tu ? Je pense que je serais un chat pour le calme et la tranquillité.
  • Si tu n’avais pas été styliste, quel métier aurais-tu exercé ? J’aurai cherché un autre métier artistique ou alors j’aurai aimé avoir ma petite boutique de vêtements et d’objets chinés.
  • As-tu déjà refusé des propositions de travail ? lesquelles et pourquoi ? J’ai arrêté un contrat qui me liait à une marque de fast fashion parce qu’ils n’étaient pas pour moi honnêtes vis-à-vis du consommateur (non-respect des normes), de la propriété intellectuelle (ils copiaient les autres marques) et de leurs employés. Je pense aujourd’hui qu’il est temps que les sociétés évoluent et travaillent dans le respect des employés, des clients et aussi de l’environnement. Nous sommes en 2019 il est temps que les mentalités évoluent.
  • Te verrais-tu enseigner ton métier ? On me l’a déjà demandé à plusieurs reprises mais non, je n’en ai jamais eu l’envie.
  • Cite-nous 3 rêves accomplis.  – vivre de ma passion
    – avoir une famille
    – être heureuse
  • Cite-nous 3 envies, projets futurs que tu voudrais voir accomplir. Les projets futurs que j’aimerais accomplir :
    1-avoir une illustration à moi dans un magazine. Je n’en ai jamais eu l’occasion et j’en rêve.
    2- travailler pour des marques éthiques
    3- Voyager un peu plus. Par forcément à l’étranger mais avoir du temps pour découvrir de nouveaux paysages. La France regorge de coins tellement jolis que je ne connais pas.
  • Te sens-tu libre dans ton métier ? Je me sens libre dans mon métier depuis que j’ai pris la décision de travailler en freelance, mais il y a toujours cette contrainte monétaire qui pèse sur mon travail. Mais c’est le prix à payer pour que je puisse m’épanouir donc je l’accepte.
  • Et si tu nous donnais une définition personnelle d’ « être artiste ». Pour moi être artiste c’est la volonté de créer. A partir du moment où on a l’envie de concevoir quelque chose selon ses propres idées, on devient artiste. L’artiste teste des choses et se trompe parfois mais quand il réussit, il a cet espèce d’autosatisfaction d’avoir transmis une part de soi dans sa création.
  • Y a-t-il des œuvres personnelles que tu ne réserves qu’à toi, que tu ne partageras jamais ? Je ne partage pas tous mes dessins. J’ai des carnets à croquis que je remplis tous les jours de test et de dessins juste pour moi. Il y a aussi les dessins que je fais pour mes enfants. Cette année j’ai réalisé les décors de théâtre de mon fils. Il était très fier mais cela ne rentre pas dans le cadre de mon travail donc jamais je ne le partagerais ailleurs que dans le cadre de ma vie privée.
  • Quel regard portes-tu sur ton métier ? J’aime énormément mon métier. J’aime créer et j’aime la mode. En revanche ce qui me gêne par rapport à la réalité d’aujourd’hui, c’est de vouloir produire toujours plus de produits sans se soucier de l’environnement ou de l’impact de cette surproduction sur notre avenir. Mais j’ai l’impression que les choses sont en train de changer aujourd’hui dans le bon sens. Les marques et les entreprises vont rapidement s’en rendre compte et adapter leur activité à cette urgence. Pour la première fois cette année un salon spécialisé dans la mode (le who’s next à Paris) va proposer un espace dédié à des marques écologiques et des friperies. J’ai vraiment hâte que mon métier évolue dans le bon sens.
  • Un conseil à de jeunes artistes ?  Le seul conseil que je peux donner aux jeunes artistes, c’est de croire en vous même. C est un peu bête mais personne ne peut le faire à votre place. Il faut foncer et ne pas forcément écouter tout ce qui peut vous décourager. Quand j’étais étudiante mes professeurs ne croyaient pas en moi et aujourd’hui je suis l’une des rares de ma promotion à vivre de la mode et de l’illustration.

Merci

Et si vous voulez découvrir d’autres Portrait d’artistes ° Paulinacholeva

ou d’autres articles Etre auteur ou pas ou L’éloge de la beauté

2 réflexions sur “Portrait d’artistes ° ClemLittleWorld

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s