10 bonnes raisons d’écrire

10 bonnes raisons d’écrire

Si tu aimes ça du fond de tes tripes, il y a toujours une bonne raison d’écrire parce que c’est :

IMG_3844 - Copie
écrire

bon pour la santé, même si tu ne le sais pas.

(J’en suis sûre à 90%.). Ça soulève des montagnes dans ton cœur, ça te provoque de l’adrénaline, ça déclenche la sérotonine dans ton cerveau. Ce sont un peu les montagnes russes. Un peu en haut, un peu en bas.

Tu veux savoir à quoi correspondent les 10% ?

Je ne préfère ne rien dire.

(Ben non, en fait, je vais te dire. C’est quand ton cerveau ne te donne pas les clés pour écrire l’énigme que tu construis. Les gens l’appellent la page blanche. Moi, je l’appelle, le langage intérieur. C’est quand tu laisses mijoter ton histoire.)

de la gymnastique sans sueur.

(J’en suis sûre à 100%. … : pour la sueur). Plus tu t’entraines, plus c’est facile. Donc plus tu écris, plus tu écris facilement. Les idées affluent plus fréquemment et tu peux les exposer avec fluidité.

Si si, je t’assure.

bon pour la langue.(Non, ne tire pas ta langue devant ton miroir, je ne parle pas de celle-là). La langue quand tu t’exprimes, …que tu parles français, allemand, chinois.

C’est bon pour réactiver ton vocabulaire, ton orthographe. Plus tu écris, plus naturellement tu trouves ton style. (On dirait un adage de maître Yoda).

bon pour ton imagination, mais pas toujours pour les autres. Oui, tu gravites dans un univers parallèle, un monde hors du temps, hors des autres. Tu es lancé dans une capsule spatiale et tu planes. Et les autres ont parfois du mal à te suivre. Tes yeux voient un chemin abritant une sorcière et un manoir abandonné (ça y est, je tiens le début d’une histoire !) alors que ce n’est qu’un chemin.

bon pour les autres. Tu leur apportes sur un plateau des petits mondes dans lesquels ils peuvent se promener et rire, et pleurer, et s’agacer, sans que ça ne fasse de mal à personne. C’est quand même beau.

parfait pour s’organiser. Il ne faut pas se le cacher, quand ton cerveau fourmille à 2000 à l’heure et que tu génères une idée à la minute, il faut franchement faire le tri. Noter, classer pour retrouver la génialissime idée qui a illuminé ton cerveau ce lundi matin (hum) à 3h37 !

IMG_4534
le carnet d’idées

Libérer tous les petits bonshommes dans sa tête. Sinon, ça devient vite le bazar ! On finit par se sentir à l’étroit et comme je suis un peu pacifiste dans l’âme, je suis pour la liberté. Libérons nos bonshommes ! (nos personnages, en somme).

Je t’en parle ici : CV – le petit foutoir

Gratifié, tu te sens (Yoda, te revoilà). A chaque histoire, j’ai le sentiment de m’accomplir. C’est presque la seule situation, création dans laquelle je ne ressens pas le syndrome de l’imposteur. (je m’éclate quoi !)

du plaisir. Lorsqu’un bêta lecteur te dit : « ouuuh c’est trop bien ! Je veux savoir la suiiiiiiiiite !! »

La 10ème raison, à toi de me le dire : «

Pour toi, la bonne raison d’écrire, c’est quoi ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s